Idée de voyages : l’ouest canadien et ses parcs nationaux


Lorsque l’on envisage un voyage au Canada, le premier réflexe  du futur voyageur est de penser « Québec ». Les agences de voyages et autres conseillers en voyages ne manquent d’ailleurs pas d’inciter le voyageur à se rendre dans cette région de ce très grand pays.

Néanmoins, et bien que cette province du Québec soit digne d’intérêts, une autre destination moins connue du public devrait recueillir  toute l’attention et plus particulièrement celle des photographes et autres amoureux des grands espaces et de la nature : il s’agit de la partie occidentale du Canada, de la côte Pacifique à Calgary.

Photo-Detour vous propose un itinéraire qui ravira les plus difficiles d’entre vous et qui laissera, à n’en point douter, des souvenirs merveilleux, immortalisés par les nombreux clichés que vous aurez fait au cours de ce périple d’environ 1000 kms.

Afin de communier encore plus avec la nature, le meilleur moyen, selon nous, de se déplacer demeure l’utilisation d’un camping-car (Motorhome ou RV selon l’appellation anglo-saxonne consacrée), lequel permet une flexibilité plus grande des déplacements et de séjourner au sein même des parcs nationaux canadiens nichés au milieu des Montagnes Rocheuses.

Le circuit ci-après développé débute à Vancouver (British Columbia) pour se terminer, plus à l’est, à Calgary, haut lieu des jeux olympiques d’hiver de 1988, à travers les Montagnes Rocheuses et les parcs nationaux splendides de Jasper et de Banff.

circuit Canada

Vancouver constitue donc la 1ère étape de notre périple.
Il s’agit de la ville portuaire la plus importante de l’ouest canadien, située dans la province de la Colombie Britannique. A l’extrême sud-ouest du Canada (49° de latitude Nord et 123° de longitude Ouest), VancouverVancouver est construite sur le delta du fleuve Fraser, et est bordée par le détroit de Georgia et la Chaîne côtière. Les montagnes s’élèvent à plus de 1 500 mètres le long du Howe Sound et du corridor « Sea to Sky ». Les précipitations abondantes ont fait de la région de Vancouver un endroit où la végétation est luxuriante, où les arbres sont gigantesques et où de multiples jardins fleurissent.
Vancouver inclut le troisième plus grand parc urbain de l’Amérique du Nord, Stanley Park. 70% de sa superficie sont restés sauvages et l’on peut le parcourir à pied ou en vélo le long de l’océan.
Le centre ville est réputé pour son architecture caractéristique ; il est un amalgame de tours de verre et d’acier aux lignes pures qui reflètent les montagnes environnantes.
Vancouver accueillera les prochains jeux olympiques et paralympiques d’hiver en février et mars 2010.

Deuxième étape du circuit : l’île majestueuse de Vancouver : situé à l’ouest de la ville de Vancouver, c’est la plus grande île de la côte Pacifique de l’Amérique du Nord. D’une superficie de 32 261 km², elle s’étend sur 502 km entre, au sud, la ville de Victoria (capitale de la province) et  Port Hardy, au nord.
Ile de VancouverL’île est séparée du continent  à l’est par les détroits de Georgia, Johnstone et Queen Charlotte, et au sud, par le détroit de Juan de Fuca qui la sépare de la péninsule Olympic de l’état de Washington aux Etats-Unis.  90% de montagnes couvrent sa superficie.
On peut y croiser, avec un peu de chance pour certaines espèces, environ 33 sortes de mammifères dont l’ours noir, le couguar, le loup, le castor, le raton laveur.
387 espèces d’oiseaux, certains sédentaires, y séjournent régulièrement. Les aigles à tête blanche (bald eagle) y sont légion.
Dans les eaux qui entourent l’île, il n’est pas rare d’y observer 28 espèces de mammifères marins dont des lions de mer, épaulards, baleines grises et autres dauphins. 90 sites d’observations des animaux dans leur milieu naturel sont accessibles au public.
Deux parcs nationaux, 150 parcs provinciaux et des douzaines de parcs régionaux hébergent une flore à couper le souffle.
A elle seule, l’île de Vancouver justifierait le déplacement.

Etape suivante : direction l’est vers les Montagnes Rocheuses où nous attendent les somptueux, époustouflants (nous manquons de superlatifs !) parcs nationaux de Jasper et de Banff.

Jasper National Park, le plus beau et le plus sauvage à notre sens : il se situe à 805 kilomètres au nord-est de Vancouver. On y accède par la See to Sky highway (autoroute de la mer au ciel) en passant par les hautes montagnes de Whistler (qui accueillera avec Vancouver les jeux olympiques d’hiver en 2010).
Jasper park-Spirit Island

Situé dans la province de l’Alberta, le parc national de Jasper est une pure merveille de la nature. Il couvre 18 878 km² et abrite les grands glaciers du Columbia Icefield et des sources d’eau chaude vivifiantes (Miette Hotsprings notamment).
Une faune et une flore pléthoriques y sont représentées : grizzly, wapiti, caribou, élan, chèvre de montagne, ours noir, des coyotes, des loups, des castors, des martes des pins, des lynx, des porcs-épics, des couguars, des lièvres d’Amérique et des carcajous etc.
On dénombre également 1 300 espèces de plantes, 20 000 espèces d’insectes et d’araignées, 40 espèces de poissons, 16 espèces d’amphibiens et de reptiles, 277 espèces d’oiseaux. De quoi remplir allègrement vos cartes mémoires…
Des lacs spectaculaires, tel le lac Maligne, font l’objet de toutes les attentions des touristes et photographes du monde entier.
Les panoramas sont mirifiques et nous ont laissé sans voix. A voir absolument.

Banff National Park : situé au sud du parc de Jasper, le parc national de Banff s’étend sur 6 641 km² de terrains montagneux comprenant de nombreux glaciers et champs de glace (icefields), des zones de forêts de résineux denses, et des paysages de type alpin. Parmi eux, le plus connu et le plus photogénique est sans doute celui du lac Louise, mais le parc comprend aussi d’autres lacs, dont le lac Peyto, le lac Minnewanka, le lac Mirror, le lac Moraine, le lac Agnes…

Moraine LakeBanff est également réputé pour sa faune. On y trouve en effet quelque 54 espèces de mammifères, dont l’orignal ou élan, la chèvre de montagne, le mouflon d’Amérique, le cerf de Virginie, le cerf mulet, le couguar, l’ours noir et le grizzly.
On y a recensé plus de 260 espèces d’oiseaux, dont des aigles royaux et des pygargues à tête blanche. Dans les principaux bassins hydrographiques du parc on trouve de la truite arc-en-ciel, de la truite mouchetée, du touladi (truite grise), de l’omble à tête plate et du corégone. En raison du climat rigoureux, les reptiles et les amphibiens sont rares. On a recensé une seule espèce de crapauds, trois espèces de grenouilles, une espèce de salamandres et deux genres de serpents.

A l’Ouest s’étendent le Parc national Yoho, ainsi que plusieurs forêts provinciales.
Il est bordé au Sud par le Parc national Kootenay et au Sud-Est, on retrouve la ville de Kananaskis. La seule localité importante du parc est Banff.

Point final du périple Calgary : Calgary se situe dans la province de l’Alberta, à environ 80 kilomètres des Rocheuses, et donc non loin de Banff.

Informations pratiques sur le voyage :

Camping car : nous vous conseillons de réserver vous-mêmes et directement votre véhicule car vous économiserez quelques centaines d’euros (jusqu’à 800 euros pour 3 semaines) en évitant de transiter via une agence de voyages ou autre tour opérateur.
30RVLes grands loueurs de « Recreational Vehicles » (RV : appellation anglo-saxonne utile pour vos recherches) sont très fiables et offrent des véhicules récents à la location.
La conduite de ces derniers n’est guère difficile et ne nécessite nullement la possession d’un permis poids lourds si l’on s’en tient à un type à deux essieux.
Différents types de camping car sont offerts à la location : leur grandeur varie de 17 pieds (environ 5,20 m) à 33 pieds (environ 11 mètres) ; tout dépend du nombre de participants au voyage. Certains sont équipés de « slide-out » qui sont des extensions que l’on peut ouvrir pour augmenter la surface habitable.

Ce type de véhicule permet de se déplacer et de séjourner en toute autonomie car ils intègrent toutes les fonctionnalités bien utiles à la vie de tous les jours : literies bien sûr mais aussi cuisine équipée avec réfrigérateur, four à micro-ondes, gazinière et même pour certains télévision et lecteur DVD. Le contact avec la nature et la faune environnante est particulièrement agréable avec ce moyen de locomotion.

Les « campgrounds » : il s’agit de campings à la canadienne où l’on peut séjourner moyennant le paiement, souvent modeste, à la nuit. Nous vous conseillons de sélectionner des camprgrounds en pleine nature. Ils ont l’avantage de se situer bien souvent en zone boisée, à proximité de lacs et de n’être pas macadamés. L’ambiance y est beaucoup plus sympathique que dans les villes. Le loueur du véhicule remet en général à tout utilisateur un annuaire des différents campgrounds disponibles dans la région.

Nous vous indiquons ci-après quelques liens utiles vers des sites fiables de loueurs de véhicules :

http://www.cruisecanada.com/ : excellent loueur de motorhomes testé par Photo-Detour

http://www.destinationusa.net/ : le meilleur loueur rapport qualité/prix et surtout un service irréprochable. Malgré l’appellation ils louent aussi à partir de Vancouver ou Calgary et nous avons également testé leur services.

Vols internationaux : de nombreuses compagnies aériennes desservent Vancouver et Calgary : Air France, Air Canada et Lufthansa sont des valeurs sûres, notamment. Le coût d’un billet aller/retour avec arrivée à Vancouver et retour à partir de Calgary ne devrait pas être supérieur à un « round trip », entendez avec arrivée et départ dans la même ville. Plus tôt vous réserverez et plus d’économies vous ferez !

Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez nous contacter via courriel. Nous nous ferons un plaisir de partager avec vous notre expérience.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.