Idée de voyage : de Denver à Denver


Le circuit proposé dans ce billet se déroule sur plusieurs états des USA et nous amènera à parcourir, partiellement il est vrai, le Colorado, l’Arizona, le Texas et le Nouveau-Mexique sur environ 5500 kilomètres.

usaone

Un minimum de trois semaines, voire quatre, sont nécessaires pour sillonner ces états mythiques hauts en couleurs et en surprises de tous ordres. Préparez vos cartes photographiques SD ou CF !

L’atterrissage a lieu le lundi 3 août 2009 à l’aéroport de Denver, capitale du Colorado, dans la vallée de la rivière South Platte sur le flanc ouest des Grandes Plaines.

Denver (566 974 habitants – 2 408 750 si l’on intègre la zone métropolitaine de Denver-Aurora) est surnommée la Mile-High City car son altitude officielle exacte est d’un mile (1609 m) au-dessus du niveau de la mer. Denver L’artère principale est piétonne et il y fait bon flâner et se reposer sur ses terrasses bruyantes avant de récupérer son véhicule (idéalement un RV ou motorhome).

Le 4 août nous récupérons notre camping-car de 29 pieds de long (environ 9 mètres) auprès de notre loueur favori, “road bear”. M-500809-0147 Une fois les formalités accomplies (très rapide en raison de notre habitude à louer ce genre de véhicule) nous nous dirigeons, après un arrêt ravitaillement dans un des hypermarchés locaux (Albertsons Inc), par l’inter state I70 vers la sortie est de la ville, en direction des Montagnes Rocheuses que nous affectionnons tant.

Leadville, co, constitue le lieu de notre première étape. La petite ville de Leadville est située non loin de Denver à une altitude de 3094 m et abrite 2688 habitants. Une cinquantaine de bâtiments de l’époque victorienne (de 1880 à 1905) composent la ville. Cette bourgade est l’une des dernières villes minières des Etats-Unis qui se situe au milieu de décors somptueux de montagnes, de rivières sauvages de de lacs paisibles. C’est ici que Doc Holliday (1851-1887), dentiste, joueur invétéré est as de la gâchette, a tué son dernier homme. Il est célèbre pour sa participation au combat à Ok Corral en compagnie de Wyatt Earp.

image

La nuit se passe au campground (camping) RV Coral ($33). A cette altitude il vaut mieux s’être équipé d’une bonne couverture (rarement fournie par les loueurs) ou avoir pris la précaution d’avoir acheté un duvet supplémentaire…

Le lendemain matin, 5 août, nous reprenons la route par la US 24 South en direction de Great Sand Dunes National Monument où nous arrivons à 10 h 30.

Great Sand Dunes est un parc national et une réserve américaine, situé dans le Colorado. image Il protège un ensemble de dunes, en fait les plus hautes d’Amérique du Nord (210 m). Nous y séjournons au Pinon Flats campground ($14 la nuit).

Le 6 août lever à 5 h 30 et départ vers Durango à 7 h 30 où nous ne séjournerons que quelques heures, ayant déjà visité la ville au cours d’un précédent voyage. Nous profitons de l’occasion et du cour du dollar très bas pour y acheter un appareil photographique Canon (un autre boitier de plus…). Nous poursuivons notre route pour arriver à Cameron (environ 60 miles de Grand Canyon) vers 20 h 30. Nous avons parcouru environ 486 miles (781 kms) dans la journée et un repos est bienvenu après un petit tour dans le village, histoire d’acheter quelques denrées alimentaires ; sans plus car l’endroit est un piège à touristes… Nuit au Cameron campground motel ($14). En route nous avons délaissé Monument Valley, déjà visité à plusieurs reprise.

Le 7 août nous nous dirigeons vers Grand Canyon Village South Rim.  Nous arrivons à destination vers 11 heures et nous nous installons au seul campground (Mather campground, AZ – $18 la nuit) existant au sein du village (ce sera la seule réservation faite depuis l’Europe, en raison de l’affluence prévisible et vérifiée). M-500809-0149 Nous y passons deux nuits et profitons du séjour pour revisiter Grand Canyon, du moins le South Rim : Desert view et sa watch tower, Yaki Point (coucher de soleil) et aussi la nouvelle route “Hermit’s road (utilisation d’une navette gratuite obligatoire), ouverte depuis novembre 2008.usa2009-jck-104_5_6 copie-2

Grand Canyon est un endroit fabuleux où les points de vue s’enchaînent les uns derrières les autres et nous émerveillent toujours plus.

usa2009-jck-198-2

Le 9 août lever à 5 h, petit déjeuner et départ, à regret,(mais il faut poursuivre le périple) vers le sud en direction de Sedona où nous arrivons, après une halte de quelques heuresà Flagstaff, à 16 h 30. Camping à Page Springs à 10 miles de Sedona au Lolo Mai Springs campground ($36). Le campground vaut le détour : calme, sérénité, piscine et… moufettes !

J-500809-0188

Sedona est une petite ville de l’Arizona, à une centaine de kilomètres au sud de Flagstaff, et constitue le deuxième haut lieu touristique de l’Arizona, connu quasiment uniquement des touristes américains. La petite ville de 11 200 habitants est entourée de roches rougeâtres et le spectacle est époustouflant. M-500809-0216 L’attraction principale de Sedona est son choix renversant de formations de grès rouge : nous sommes dans la “red rock country” est le détour valait vraiment la peine. Nous nous sommes promis d’y revenir et d’y séjourner plus longtemps…

La police est accueillante et bon enfant et nous n’avons écopé que d’un “warning” (avertissement) pour avoir légèrement enfreint les règle de circulation… On se demande d’ailleurs d’où ils sortent quand malencontreusement vous ne respectez pas involontairement un panneau de signalisation…

M-500809-0300

Une petite visite à Jerome, ville fantôme de l’Arizona recyclée en dortoir et échoppes à artistes de tous ordres, s’impose ainsi que de Boyton Canyon à Sedona.

Départ le 12 août à 11 h 30 vers Tucson/Marana, AZ, où nous arrivons vers 19 heures sous les orages et après avoir passé quelques heures au fameux casino “cliff Castle Mantezuma”, sans avoir perdu grand chose heureusement…

Petit conseil : si vous êtes piqué par des moustiques ou autres insectes ayez toujours un oignon dans votre placard… Croyez moi cela sert !

Le prochain arrêt programmé, le 13 août,  est le parc national de Saguaro à l’ouest de Tucson (une partie se trouve également à l’est de Tucson).M-500809-0408

Le parc de Saguaro, côté oriental du désert de Sonora,  est un parc national d’une superficie de 370 km² au sein duquel on peut y admirer le fameux cactus Saguaro que nous avons découvert dans les westerns traditionnels. Un décor magnifique, très peu de touristes, et des Saguaros à perte de vue ! M-500809-0424 Un lieu qui aura marqué notre périple. La faune y est abondante et avec un peu de chance vous y verrez un bobcat (lynx).

Le 14 août à 8 h 30 nous nous dirigeons vers Alamogordo, Nouveau Mexique, pour visiter White Sands National Monument. Nous arrivons vers 18 h 30 pour séjourner au Roadrunner campground ($26 la nuit).

Le 15 août départ pour visiter le Space Museum puis White Sands Dunes National Monument.

White Sands est l’un des joyaux du National Park Service. C’est un désert de dunes blanches (le plus étendu au monde, environ 50 km de long sur 15 km de large).

White Sands Ntl Monument

Le sable des dunes est en fait du gypse blanc. Marcher dans ces dunes au moment du coucher du soleil est une expérience inoubliable.

White Sands National Monument est entouré par la base militaire de White Sands et son espace réservé aux tests de missiles (White Sands missile range). L’accès au parc peut être interdit pour des raisons de sécurité pendant une courte période (de 1 à 3 heures). Les tests sont assez fréquents : environ 2 fois par semaine.

Plus on descend vers le sud et la frontière mexicaine plus il fait chaud… Nous quittons vers 9 h le 16 août Alamogordo pour nous diriger vers le Texas et son fameux parc “Big Bend National Park” où nous arrivons vers 20 h 30 sous une chaleur encore oppressante.

Le parc se situe dans une cuvette et nous recherchons un camping ombragé. Big Bend Ntl Park

Vu la longueur de notre véhicule, il nous faut nous diriger au fond de la cuvette, au bord du Rio Grande qui fait office de frontière naturelle entre les Etats-Unis et le Mexique. Nous y trouvons facilement un endroit puisque nous sommes seuls… En fait, en raison de la chaleur la majorité des infrastructures sont fermées entre juin et début octobre… Mauvaise pioche ! Il fait trop chaud et les moustiques nous assaillent en permanence hors du motorhome. Malgré le fait que le parc est magnifique, nous décidons de repartir dès le lendemain matin pour remonter vers le Nouveau Mexique. Nous ne regrettons néanmoins pas ce détour d’environ 400 miles qui nous aura fait découvrir en route El Paso et nous aura fait entrevoir les merveilleux paysages de ce parc et nous nous promettons de revenir l’année suivante, au mois de mars ou avril…

Nous quittons donc Big Bend National Park le 17 août à 12 h 30 pour Fort Stockton, Texas, où nous ne faisons que séjourner au Fort Stockton Campground ($25) avant de poursuivre notre périple en direction de Calsbad (à 138 miles de Fort Stockton) au Nouveau-Mexique, où nous arrivons vers 14 h 30.

Le lendemain matin lever à 7 h et départ à 10 h pour une visite sous terre, dans les fameuses Carlbad Caverns.

Le parc national de Carlsbad Caverns s’étend sur 189 km² et comprend 83 grottes, dont les plus célèbres sont donc celles de Carlsbad Caverns. Ce sont les grottes les plus profondes du pays (486 mètres). Le parc est listé au patrimoine mondial de l’Unesco.J-500809-0358

La découverte de ces grottes se fait à pieds et il vaut mieux se munir d’une torche, d’un chandail malgré qu’il n’y fait pas vraiment trop frais ; il y règne toutefois une humidité importante. Question photographie, abandonnez le flash pour un trépied. Les grottes ont servi de base photographique pour le film “Voyage au centre de la Terre”.

Les jeux de lumière ont été subtilement organisés et révèlent des stalagmites et stalactites impressionnantes.

Notre prochaine étape est la ville de Roswell, NM, célèbre pour avoir été le lieu d’un supposé crash d’un OVNI en 1947 ; c’est le lieu de rencontre obligé de tout ufologue américain qui se respecte. A vrai dire la ville ne présente guère d’attrait, hormis son musée de l’ufologie qui, soyons honnêtes, ne nous a pas emballés…J-500809-0364

Aussi nous décidons de n’y séjourner qu’une nuit et de nous diriger vers Ruidoso, NM, où nous avons bien l’intention de nous détendre un peu en nous rendons sur le champ de courses hippiques avec un détour obligé dans l’un des nombreux casinos que renferme la ville.

Ruidoso est une petite ville active d’environ 7600 habitants qui jouxte la Lincoln National Forest et où les activités sont nombreuses.

Après ce contact avec la civilisation, départ le 21 août vers Cedar Crest où débute la Turquoise Trail qui nous mènera vers la mythique Santa Fe où se déroule une importante manifestation d’exposition d’œuvres d’environ 1200 artistes indiens.

Nous séjournons à Cedar Crest une nuit, puis repartons vers Santa Fe en empruntant le Turquoise Trail avec un arrêt à Madrid, NM.

Madrid est une ancienne ville minière (charbon) où se sont réfugiés de nombreux artistes (ou pseudo artistes) et de nombreux marginaux, anciens du Vietnam notamment.

Madrid

Cette petite bourgade est fort agréable et il y fait bon déambuler dans l’artère principale en y découvrant les réalisations des artistes locaux.

Santa Fe nous accueille le 23 août. Ce weekend est effectivement dédié aux artistes indiens ; Santa Fe - Plaza les rues regorgent de stands d’artistes de tous ordres et la ville est noire de monde ! Trop à notre goût ! Photographier les superbes monuments est quasi impossible car ils sont occultés par les nombreux stands des artistes.

M-500809-0797

Le lendemain matin nous nous dirigeons vers les montagnes Rocheuses et la ville de TAOS, NM, via la High Road, une scenic road fort agréable et très escarpée. En route nous nous arrêtons à Chimayo pour y visiter l’église de “El Santuario de Chimayo”, la Lourdes américaine.

La ville de Taos est située à proximité du pueblo Taos, village de la tribu amérindienne dont elle porte le nom. Taos a été établie en 1615, à la suite de la conquête espagnole des villages indiens tiwa de la vallée dès les années 1540. Durant les années 1770, Taos fut l’objet de raids incessants des Comanches qui vivaient dans les plaines de l’actuel Colorado oriental. On y trouve de nombreux musées et galeries d’art, dont le musée et la maison de Kit Carson. La première fois que nous avons visité Taos (il y a 10 ans) nous avons découvert la tombe de Kit Carson avec des inscriptions à la peinture rouge “Indians killer”…

Le 26 août, il est temps de partir tout excités vers Cripple Creek, Colorado, dans les Rocheuses, non loin de Colorado Springs. Nous savons, pour y avoir déjà séjourné quelques années auparavant, que nous allons trouver une ville pittoresque, où foisonnent les petits casinos accueillants avec une ambiance formidable ! Rien à voir avec les casinos tenus par des indiens…

La ville est située à l’emplacement d’une ancienne mine d’or et culmine à 9494 pieds d’altitude (environ 2878 m).

image

L’animation y est constante et l’ambiance bon enfant. L’exploitation des casinos y est autorisée en raison du passé minier (or) de la région. M-500809-0880 Nous adorons cet endroit que nous quittons à regret le 29 août pour nous rendre à l’aéroport de Denver où nous attend un grand oiseau de fer qui nous ramènera à Luxembourg…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.