Archives pour la catégorie Billets d'humeur

Saal Digital, un service très professionnel


Nous avons eu la possibilité de tester la conception et publication d’un livre photographique par le service Saal Digital.

Notre verdict est sans appel :  Saal Digital devrait constituer le partenaire privilégié des photographes professionnels (également pour amateurs). Via un logiciel élégant, rapide et dédié à télécharger sur PC ou MAC on a accès à de nombreux outils de mise en page et de conception fine. Simple et efficace. Le logiciel se montre très complet et l’éditeur de texte est de très bon niveau. Les livres sont conçus avec du papier photo de très grande qualité (qualité papier photo, épais). Le type de reliure à plat permet d’obtenir un pli central quasi inexistant, ce qui plaira aux paysagistes pour la reproduction de grands panoramas. Un sans faute. Rapport qualité/prix très intéressant. Nous recommandons fortement.

http://www.saal-digital.fr/livre-photo/

Publicités

Une photo en or !


Parfois, chiner dans les brocantes de quartier peut changer une vie !

C’est ce qui est arrivée à ce collectionneur de vieilles photographies, un nommé Randy Guijarro, qui arpentait les dédales d’une brocante de Fresno en Californie.

Sans avoir la moindre idée de ce qu’il achetait, il a acquis pour 2 dollars une photographie de Billy Le Kid qu’on voit poser lors d’un jeu de croquet dans le Nouveau Mexique en 1878.

détailBillyTheKid

Détail de Billy the Kid (à gauche), en plein jeu de croquet à New Mexico en 1878. Photo Kagin’s.

Cette rare photographie du célèbre bandit de l’Ouest américain a été ensuite authentifiée par une société de numismatique de San Francisco après un an de recherches et vaudrait environ 5 millions de dollars.

«Quand j’ai vu la photo pour la première fois, on était bien sûr très sceptiques – une photo originale de Billy the Kid c’est le Graal des objets témoins de la conquête de l’Ouest», a mentionné le numismate en chef de Kagin’s, David McCarthy.

Il s’agit seulement de la deuxième photographie authentifiée du jeune hors-la-loi, l’autre étant un portrait du Kid, vendue en 2010 pour 2,3 millions de dollars.

La photo mesure 10 cm x 13 cm.

BillyGrande

La chaîne locale KOAT a consacré un reportage qui explique la découverte de ce cliché et son authentification par la personne en charge de cette recherche.

lienYoutubeBillythekid

Billy The Kid est né à New York en 1859 et a été abattu à l’âge de 21 ans par le shérif Pat Garett.

Pendant de nombreuses années, les circonstances et l’histoire de la mort de Billy The Kid n’ont eu pour source que le livre de Pat Garrett, The Authentic Life of Billy the Kid. Cette seule source controversée a alimenté des hypothèses selon lesquelles Billy The Kid n’aurait pas été tué par Pat Garrett. Ces hypothèses sont étayées par le fait que certaines personnes n’ont pas reconnu le corps du défunt et que celui-ci présentait une forte pilosité (alors que le « Kid » était imberbe). John Poe, l’un des adjoints du shérif, était persuadé que Garrett avait tué la mauvaise personne et a déclaré que Garrett ne croyait pas à l’origine que le « Kid » se trouvait à Fort Sumner. D’après Poe, Garrett aurait reconnu le « Kid » à sa voix et aurait tiré ensuite, et il est le seul à avoir certifié que le corps de la personne qu’il avait abattue était celui de Billy The Kid, puisque ni Poe ni Thomas McKinney (l’autre adjoint) n’avaient déjà vu le hors-la-loi. Le coroner n’a d’ailleurs jamais vu le corps et il n’existe aucun document officiel stipulant que le « Kid » est mort. Certaines personnes ont prétendu par la suite avoir vu ou avoir été en contact avec Billy the Kid après le 14 juillet. Il semblerait aussi qu’il existe deux preuves d’arrestations de Billy The Kid après la date de sa mort en 1882 et 1883.

De plus, il semblerait que Pat Garrett n’ait jamais touché la prime de 500 $, par manque de preuves sur l’identité de l’homme abattu. En 1983, la fille de Pat Garrett a déclaré que son père n’avait pas tué Billy The Kid.

En 1950, un certain Brushy Bill Roberts déclara être le vrai Billy The Kid.

Quand on vous dit d’avoir toujours votre appareil avec vous…


Sydney par un lundi matin pluvieux !

Une petite balade matinale s’imposait dans les rues de Sydney avant de me diriger vers notre bureau régional et son lot de contrariétés…

Soudain au détour d’un angle de rue se déroulait une scène inattendue : le sauvetage d’une désespérée par la police locale.

Heureusement je prends toujours la précaution d’emporter un appareil photo peu encombrant que je glisse dans une poche !

Lire la suite Quand on vous dit d’avoir toujours votre appareil avec vous…

Les photographes professionnels à l’épreuve de la crise financière


Quelle pourrait-être l’impact de la crise financière sur le métier de photographe professionnel ? Et comment ces derniers pourraient se protéger efficacement des conséquences de celle-ci sur leurs activités quotidiennes ?

L’économie mondiale doit faire face à la pire crise financière de ces 80 dernières années ; celle-ci aura inéluctablement des répercussions préjudiciables dans bon nombre de secteurs y compris dans celui de la photographie professionnelle. Il est temps d’y réfléchir sérieusement, et ce, particulièrement pour ceux qui tirent l’essentiel de leurs revenus de cette activité.

Photo-Detour s’est penché sur la question aux fins d’identifier les conséquences envisageables sur les activités des photographes professionnels et les solutions pour limiter les effets néfastes que cette crise pourrait avoir sur le business des photographes professionnels. Cet article n’est qu’une réflexion sur le sujet et nous n’avons pas  la prétention de trouver des remèdes miracles transposables à chaque situation individuelle.

Plusieurs questions doivent être évoquées : la crise a-t’elle d’ores et déjà affecté le domaine de la photographie professionnelle ? Quid des assurances : les assureurs ont-ils déjà réduit leur couverture en la matière et augmenté corrélativement le montant des primes ? Quelles mesures les photographes professionnels pourraient prendre pour limiter leur exposition (sans jeu de mots) à la crise ?

Lire la suite Les photographes professionnels à l’épreuve de la crise financière